YELLOWSTONE – saison 1

OLD AMERICA IN MONTANA

EN DEUX MOTS : De Taylor Sheridan on connaissait avant tout le talent de scénariste. En passant de Sicario à Comancheria, il parvenait à délivrer une vraie force dans le développement des personnages taciturnes et profondément solitaire. C’est ensuite à la réalisation que l’auteur s’improvise avec Wind River en 2017. Un autre thriller avec plus de talent dans l’écriture que la mise en scène.

Cela dit, savoir que son travail pouvait maintenant apparaître sur petit écran avait quelque chose d’assez exaltant. C’est donc pour l’été 2018 qu’on découvre Yellowstone, un drame aux accents de western contemporain, avec en tête d’affiche Kevin Costner dans le rôle d’un riche cowboy à la tête du plus grand ranch du Montana.     

L’intrigue décrypte son combat permanent, et pas toujours légal, afin de garder et préserver ses nombreux hectares de terres inestimables du Montana. Hormis le patriarche des Dutton’s, l’histoire n’hésite pas à développer les autres membres de la famille de façon assez réussie et parfois ambiguë. 

Comme le prouvent les personnages de Kelly Reilly et Wes BentleyTaylor Sheridan jette tout de même son dévolu sur le cadet de la fratrie, Kayce (Luke Grimes), dans le rôle du vilain petit canard, charismatique et toujours prêt à en découdre.  

Malgré des qualités évidentes en termes de scénario, la série ne parvient pas à s’élever au niveau de ce que nous à habitué son showrunner. Tout d’abord car comme dans son premier long métrage sa mise en scène se révèle suffisamment simpliste pour ne pas être épatante.

S’additionne à cela d’autres techniques de production efficaces mais jamais éblouissantes. Hormis ces détails Yellowstone s’affaiblit avant tout à cause de son rythme, trop peu nuancé par des rebondissements marquants. Même si le pilote s’achève sur la mort du frère aîné (Dave Annable) – un élément salvateur et précurseur pour la suite de l’intrigue. 

En plus de cela, ce sont les personnages secondaires, et notamment les antagonistes de la série (Gil Birmingham & Danny Huston) qui manquent cruellement d’épaisseur scénaristique. Une peine quand on voit le talent des deux acteurs. Cela dit, et malgré tout, le show se suit agréablement semaine après semaine tant l’enveloppe global charme. Et les paysages grandiose du Montana y sont pour beaucoup.

La suite est dors et déjà commandée par Paramount Network, à savoir si Taylor Sheridan restera ici producteur, scénariste, et metteur en scène sur l’intégralité du show. Une chose qu’on peut en tout cas lui accorder aisément : c’est la force qu’il possède pour transposer ses ambiances purement Américaines, purement rurales. L’Amérique profonde, la vraie.


MA NOTE : 14.5/20

CREATEUR(s): Taylor Sheridan & John Linson

AVEC: Kevin Costner, Luke Grimes, Kelly Reilly, Wes Bentley, Cole Hauser, Kelsey Asbille, Jefferson White, Brecken Merrill, 

avec Danny Huston, et Gil Birmingham, mais aussi : Ian Bohen, Denim Richards, Forrie J. Smith, Dave Annable, Ryan Bingham (…)

 EPISODES: 9  / Durée : 50mn    ANNEE DE DIFFUSION: 2018

GENRE: Drame, Thriller, Western       CHAINE: Paramount Network

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *